Lien copié dans le presse-papiers !

Explication des tests de fiabilité pour les écrans Riverdi

Dans l’article Display 101 de cette semaine, nous parlerons des différents types de tests que nous effectuons pour nous assurer que nos écrans sont fiables, stables et de qualité constante.

Test de fiabilité

Un test de fiabilité fait référence aux conditions dans lesquelles notre produit est fiable et stable. Nous certifions ainsi les circonstances dans lesquelles vous pouvez compter sur la durabilité et la fiabilité de nos produits.

Avant leur mise en œuvre, nos composants sont exposés à des facteurs défavorables tels que la température, l’humidité, etc. Elle indique au constructeur le niveau de contrainte qu’il est possible d’imposer à l’équipement pour qu’il continue à se comporter conformément à la fonctionnalité attendue.

Les résultats de ces tests (avec les valeurs numériques) peuvent toujours être trouvés dans nos notes de catalogue dans l’un des derniers chapitres de la documentation :

Tableau du test de fiabilité de Riverdi image

Figure 1. Vue d’un exemple de note d’application

Dans ce billet, nous présenterons tous les types de tests de fiabilité et le processus de réalisation de ces tests sur nos produits.

Tous les tests que nous utilisons

  • Test de stockage en température – les propriétés électriques des dispositifs changent de manière significative en cas d’augmentation ou de diminution importante de la température. Ces tests sont effectués pour évaluer l’effet de l’exposition à long terme de l’équipement à des températures respectivement élevées et basses, l’appareil étant éteint. Avant l’essai, l’objet doit être à une température spécifique pendant une durée spécifique. Après le test, l’objet est inspecté visuellement et électriquement dans un délai déterminé (propre au module). La température dans la chambre est maintenue au niveau du DUT (Device Under Test) pendant une durée déterminée, après quoi nous testons si l’appareil fonctionne avec toutes ses caractéristiques.

    Figure 2. Chambre d’essai pour le stockage de la température

  • Température Test de fonctionnement – l’élément qui différencie ces tests de celui du point précédent est que l’objet sous test (DUT) (Appareil testé) est alimenté, mis sous tension et alimenté par un signal vidéo. Il doit fonctionner comme dans le dispositif final prévu.. En règle générale, la plage de température à laquelle ces tests passent est plus petite que celle des tests de stockage.
  • Test de cycle de température – définit la résistance de l’appareil aux variations cycliques de température. En un temps relativement court, le produit est chauffé et refroidi. Ce test indique dans quelle mesure le produit tolère les chocs de température. Les tests sont également effectués dans des chambres spéciales, tout comme dans celles dont il a été question précédemment.

    Figure 3. Chambre d’essai à cycle de température

  • Essai de vibration – Dans ce test, l’objet est mis en vibration par des secoueurs spéciaux. Les chocs sont effectués dans une gamme de fréquence spécifique, dans une déviation et dans trois directions respectivement.
  • Test de résistance à l’humidité – le produit est placé dans une chambre à haute température, mais cette fois l’humidité est également maintenue à un niveau élevé. Les résultats du test décrivent la température, l’humidité relative et la durée de l’expérience. RH – fait référence à l’humidité relative.

    Figure 4. Machine d’essai de vibration

  • Test de chute de colis – la rampe maintient l’élément à la hauteur spécifique, au bon angle et la bonne durabilité est vérifiée expérimentalement.

    Figure 4. Machine d’essai de chute de colis

    Test ESD (Test de décharge électrostatique) – La décharge électrostatique est un flux soudain et momentané de courant électrique entre deux objets ayant des potentiels électriques différents, généralement créé par l’électrisation. Ce phénomène peut être observé au cours des activités quotidiennes, lorsqu’une charge importante s’accumule sur le corps humain, par exemple en se frottant sur un vêtement ou un tapis. Nous la ressentons comme un « coup de pied électrique » – elle peut même atteindre plusieurs kV. Une telle décharge peut endommager l’appareil de manière permanente, c’est pourquoi des tests ESD sont effectués. Le générateur ESD utilisé dans ce cas est destiné à simuler un être humain, c’est pourquoi son bloc RC a des paramètres similaires à ceux du corps humain – sa capacité et sa résistance. Les tests sont effectués dans deux cas : par contact avec l’objet testé et par décharge d’air à une distance spécifique. En fonction de cela, la fin appropriée est sélectionnée.

    Figure 5. Générateur ESD

    Maintenant que vous savez tout sur nos tests de fiabilité et sur les machines que nous utilisons dans le processus, nous espérons que vous comprenez la quantité de travail qui se cache derrière chaque tableau de test de fiabilité que vous voyez dans la documentation. En outre, vous pouvez être sûr que chaque produit Riverdi est testé et prêt à être intégré dans votre projet.

window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag() { dataLayer.push(arguments); } gtag("consent", "default", { ad_storage: "denied", ad_user_data: "denied", ad_personalization: "denied", analytics_storage: "denied", functionality_storage: "denied", personalization_storage: "denied", security_storage: "granted", wait_for_update: 2000, }); gtag("set", "ads_data_redaction", true); gtag("set", "url_passthrough", true);